La Slow Cosmétique

 

l.1. Une cosmétique « écologique » :

La Slow Cosmétique est formulée et pratiquée dans le respect de l’environnement​. Elle privilégie les ingrédients naturels et biologiques les moins transformés dans ses formules, qui excluent tout ingrédient issu de la chimie de synthèse, de la pétrochimie, de l’industrie plastique, ainsi que tout ingrédient potentiellement polluant pour l’environnement ou l’organisme. Elle s’efforce de minimiser son impact écologique dans toutes les sphères de son activité sans exception, et privilégie donc les cycles courts, les échanges au niveau local et le zéro déchet. Elle met l’accent sur les végétaux et les minéraux à faible impact environnemental. Elle exclut tout ingrédient et toute technique potentiellement toxique pour​ ​la​ ​nature,​ ​l’être​ ​humain​ ​ou​ ​l’animal.​ ​Elle​ ​favorise​ ​la​ ​biodiversité.

l.2. Une cosmétique « saine » :

La Slow Cosmétique est formulée et pratiquée dans le respect de la ​santé ​de l’Homme, du végétal et de l’animal. Elle se conçoit dans le respect du vivant et de son cycle de vie sans causer de toxicité à court ou long terme. Elle veille à ne pas perturber les fonctions physiologiques de l’organisme. En cas de doute sur l’impact sanitaire d’un geste ou d’un produit, la Slow Cosmétique applique le principe de précaution et se satisfait des alternatives à disposition. La Slow Cosmétique exclut les tests sur les animaux,​ ​ainsi​ ​que​ ​toute​ ​exploitation​ ​animale​ ​provoquant​ ​la​ ​souffrance​ ​ou​ ​la​ ​mort.

l.3. Une cosmétique « intelligente » :

La Slow Cosmétique répond de façon adéquate à des besoins réels de la peau. Elle reconnaît les besoins dermatologiques fondamentaux de la peau et notamment le nettoyage, l’hydratation et la protection, et elle y répond avec des produits ou des gestes sensés sans les multiplier inutilement. Pour cela, elle utilise des formules simples à base d’ingrédients nobles issus des ressources biodisponibles. Elle évite autant que possible les ingrédients synthétiques inertes, inactifs ou inutilement transformés, ainsi que tout ingrédient susceptible de maintenir ou d’améliorer la santé de la peau au détriment de la santé du reste du corps ou de l’esprit. Elle nous invite à consommer ​moins mais mieux​, tout en nous incitant​ ​à​ ​entrer​ ​en​ ​contact​ ​direct​ ​avec​ ​la​ ​nature​ ​sans​ ​chercher​ ​à​ ​recréer​ ​celle-ci​ ​de​ ​façon​ ​artificielle.

l.4. Une cosmétique « raisonnable » :

La Slow Cosmétique ne formule ​pas de fausses promesses​, impossibles à tenir au regard de la nature d’un produit ou d’un geste cosmétique. Elle s’interdit le greenwashing, la manipulation, et toute forme de​ ​retouche​ ​ou​ ​de​ ​dissimulation​ ​visant​ ​à​ ​tromper​ ​ses​ ​interlocuteurs. Elle se vend et s’achète à un ​prix juste​, qui reflète la qualité réelle de sa formulation ou de son service. Le prix est le résultat d’un calcul honnête, en lien direct avec le développement du produit ou du service dans le respect des valeurs Slow Cosmétique. Elle promeut les savoir-faire ancestraux et traditionnels dans le respect de ​l’éthique​. Dans son élaboration, elle veille à l’amélioration du niveau de vie de tous les acteurs de la chaîne de production. Elle fait confiance aux ingrédients issus de la Nature ou​ ​du​ ​talent​ ​humain,​ ​sans​ ​souhaiter​ ​en​ ​revendiquer​ ​l’exclusivité​ ​(biopiraterie). Résolument positive et non anxiogène, elle reconnaît le besoin de ​plaisir ​éprouvé par l’Homme comme une qualité et l’invite à le cultiver d’une façon simple. Elle incite à adopter des alternatives naturelles, bénéfiques​ ​pour​ ​le​ ​corps​ ​et​ ​la​ ​beauté​ ​autant​ ​que​ ​pour​ ​l’esprit.