Devenir esthéticienne

 

Que vous exerciez votre métier en institut/Spa, dans votre propre domicile ou au domicile de vos clientes… 2 possibilités s’offrent à vous :

1. Intégrer Beauté Simple à votre propre concept : 

Vous vous sentez concernée par le profil des esthéticiennes Beauté Simple ? Vous apprécier nos idées, produits, soins cabine? C’est avec joie que nous vous accompagnerons dans un véritable partenariat gagnant-gagnant car notre but essentiel est la satisfaction des clientes et de leurs esthéticiennes.

Être proche, vous conseiller, répondre à vos attentes, suggestions, c’est ça, être partenaire. Affichez notre logo. Petit à petit, les clientes le rechercheront car il sera pour elles le gage de la qualité d’accueil, de soins, de conseil que vous leur prodiguez au quotidien.

Bien entendu chez nous, pas de minimum de commandes, pas d’objectifs imposés : vous achetez ce dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin.

2. Être un institut exclusif Beauté Simple :

Vous le constatez au quotidien, être une enseigne connue rassure le client. Beauté Simple c’est plus qu’un concept esthétique c’est une véritable identité !

Si vous voulez avant tout recevoir vos clientes avec simplicité, les chouchouter, les conseiller, faire passer leur bien être et les résultats avant votre chiffre d’affaire, vous êtes une esthéticienne Beauté Simple. Affichez-le haut et fort !

Petit à petit, les clientes rechercheront l’enseigne qui sera pour elles un gage de qualité grâce à votre professionnalisme et votre personnalité !

3. Devenir un point de vente corner Slow :

2 conditions : avoir au moins 3 marques slow au choix (parfums, maquillages, savons, cosmétiques) et payer une cotisation à l’association
En échange : soutient de l’association à l’aide de logo (vitrophanie, affiche en rayon). 
L’association multiplie les actions (conférence, marché, youtubeuse et influenceur) afin de développer et faire connaitre le mouvement auprès du publique. Ce qui peut vous aider à développer vos ventes et votre chiffre d’affaire.
Le site slow rencontre plus de 170000 visites mensuels.
Autre avantage: Les corners sont répertoriés sur le site slow : slow-cosmetique.org/nous-aider/soutenir-nos-partenaires-2
La slow est un mouvement très actifs et grandissant qui soutient vos établissements
Pour tout renseignement l’adresse de l’association est : association@slow-cosmetique.org

 

Le profil de l’esthéticienne Beauté Simple :

Une esthéticienne Beauté Simple c’est une esthéticienne qui a beaucoup de qualités : psychologie, déontologie, respect, écoute, conseil. Elle aime se former, se documenter, elle a l’esprit ouvert… Qui sait que la beauté extérieure vient aussi le l’intérieur ? La phytothérapie, l’aromathérapie, l’homéopathie, l’acupuncture, l’ostéopathie, l’étiopathie, la micro-kinésithérapie sont autant de techniques qui méritent d’être connues pour un bien-être intérieur qui mène à la beauté extérieure. L’acné, la rétention d’eau, les troubles de poids demandent une action interne et externe. Associez vos méthodes pour plus de résultats !

 

Beauté Simple un concept global pour l’institut de beauté de demain

 

Une ligne complète de produits reventes (visage, corps, homme, solaire) Bio , slow cosmétiques et made in France

 Un éventail de soins spécifiques cabine divisé en 3 thèmes :

Découverte (avec les mêmes produits qu’a la revente mais en format cabine)

Slow (Des soins sur mesure avec des ingrédients simples offert par la nature : beurre de karité, argiles, huiles végétales, huiles essentielles.)

Bio technologie (soins techniques professionnels : microdermabrasion végétale, masques techniques professionnels)

Proposé sous formes de parenthèses temps : la cliente maitrise son temps et son budget

 – Des outils d’information et de communication sont mis à votre disposition

 Qu’est ce que la slow ? C’est une association à vocation internationale et à but non lucratif, qui sensibilise le consommateur à une cosmétique plus saine, plus raisonnable, qui dénonce les méthodes abusives des grands groupes de cosmétiques et des publicitaires qui font des promesses aux consommateurs qui s’avèrent illusoires (maigrir la nuit ou diminuer la profondeur des rides en 10 jours…) et qui proposent des cosmétiques dangereux pour notre santé et notre environnement, le tout à des prix souvent excessifs.

Vous vous sentez concernées par notre mouvement; rejoignez nous en devenant un institut de beauté slow; un mouvement dont on a pas fini d’entre parler; de nouvelles parutions sortent quotidiennement dans la presse féminine et sur les réseaux sociaux, pour vous en rendre compte télécharger ces quelques parutions, en savoir plus : www.slow-cosmetique.org

Pour info; les cliente du site slow sont à la recherche d’esthéticiennes qui suivent le mouvement, nous redirigeons leurs demandes vers nos instituts partenaires.

 

 

Téléchargez ici les parutions presse de la slow

 

 

 

 

 

 

 

 

Définitions

Phytothérapie : la phytothérapie est une branche de la médecine. Elle repose essentiellement sur l’emploi de plantes médicinales. La plupart des plantes ne sont pas utilisées en entier, leurs principes actifs étant souvent concentrés dans une seule partie : racines, feuilles, fleurs… Les plantes peuvent être présentées de diverses façons : fraîches ou séchées pour faire des infusions, en gélule, en ampoule buvable, etc

Aromathérapie : l’aromathérapie est l’utilisation d’arômes d’essences ou d’huiles essentielles de plantes à des fins médicinales.

Homéopathie : l’homéopathie est une forme de médecine douce Elle repose historiquement sur la théorie qu’une substance entraînant un symptôme chez une personne saine, pourrait chez une personne atteinte de ce symptôme, le faire disparaître. Actuellement pratiquée par des homéopathes ou certains médecins généralistes, l’homéopathie repose sur l’utilisation de substances actives en concentrations infinitésimales.

Acupuncture : l’acupuncture est une branche proche de la médecine, d’origine chinoise, à la fois naturelle et empirique. L’acupuncture travaille sur l’ensemble du corps et s’appuie sur les grands principes de la médecine asiatique : yin et yang, utilisation des méridiens énergétiques, etc… Cette méthode consiste à introduire sous la peau des aiguilles en métal, qui vont piquer le corps à des endroits bien précis pour provoquer l’action souhaitée sur l’organisme et rétablir l’équilibre énergétique du corps.

L’ostéopathie : l’ostéopathie est une technique de soins non conventionnelle qui repose sur la manipulation manuelle (os, muscles, articulations), en vue de prévenir ou traiter différents troubles musculo-squelettiques et fonctionnels et leurs douleurs associées.

L’étiopathie : l’étiopathie est une discipline médicale non conventionnelle dont la conception générale consiste pour le praticien à n’utiliser que les mains pour soigner son patient. Elle est fondamentalement très proche de l’ostéopathie mais s’en distingue en cherchant à soigner les symptômes sur un plus long terme, et ce, en diagnostiquant ses causes profondes.

La micro-kinésithérapie : élaborée dans les années 1980 en France par les kinésithérapeutes Patrice Benini et Daniel Grosjean, est une technique manuelle de bilan et de soin qui vise à trouver, dans l’organisme du patient les «traces» d’événements traumatiques somatisés et de stimuler les zones concernées pour déclencher les mécanismes naturels d’auto-correction aptes à les éliminer.